Pages

    Partage/Favori

    fil RSS

  • Accueil
  • A propos
  • Bleu ...
  • Tous les Billets de A a Z
  • Contact
  • Carte
Quelques sujets du Rayon bleu au hasard - Survolez une vignette pour lire le titre du billet correspondant.

Aleatoire

0 Lorsque le sort du peuple et la politique d'un état sont dictés par l'erreur d'une agence de notation.

C'est effectivement le scénario qui s'est produit aujourd'hui avec cette erreur de l'agence de notation américaine "Standard & poor's" qui a annoncé la dégradation de la note de confiance de la France pour le remboursement de la dette par la perte de son fameux triple A.
Mais qui sont donc ces agences qui font la météo sur la planète et qui étaient encore inconnues du grand public il y a moins d'un an ? Comment est-il possible que la politique économique de fortes puissances puissent être dirigées par ces bras cassés de bureaucrates à la peau grasse et aux cheveux gominés ?
A l'heure ou j'écris ces quelques lignes, des familles entières en Grèce se retrouvent dans la même situation que ces pays du tiers monde dont ils regardaient la misère sur leurs écrans de télévision. Pareil pour les italiens qui sont dors et déjà devant la menace de devoir faire des sacrifices inhumains pour redresser la situation désastreuse laissée par l'ami Berlusconi.  Qu'en est-il de la France ?

Ne nous voilons pas la face et ne faisons pas le même cinéma que la Pecresse faisant la vierge effarouchée chouinant pour ne pas que l'on prononce les mots tabous; crise, récession, rigueur et dégradation. Nous y sommes en plein grosse c.... ! Le triple A est déjà de l'histoire ancienne, alors arrête de nous la jouer "dame aux camélias" et arrête de nous prendre pour des neuneus !
Avec un taux de remboursement fixé à 3,17%, c'est comme si nous étions déjà dégradé à une note inférieure et ça veut dire que nos allons en chier jusqu'à l'équilibre du budget.

Evidemment, ça va aider les pressuriseurs de classe populaire à faire passer des lois réductrices de liberté telle que l'accroissement rapide de l'age du départ à la retraite.

Blogueurs, grandes gueules marginaux, écrivains éclairés, artistes clairvoyants. Ceux qui crient depuis plusieurs décennies que le système de l'argent roi marche sur la tête et est voué à se casser la gueule. Considérés par le pouvoir comme de pauvres cloportes défaitistes et empêcheurs de tourner en rond, de simples terriens jaloux de la réussite de ceux qui sans scrupules profitent de ce système.
Politiciens intelligents issus des grandes écoles, spécialistes économiques donneurs de leçons, profiteurs du système. Vous n'avez rien vu venir. Vous vous êtes laissé dépassé par les flammes qui vous avez atisé petit à petit et qui maintenant vont nous anéantir.

Les premiers n'auront que leurs yeux pour pleurer et subiront de plein fouet le désastre qui s'annonce, tandis que les seconds trouveront toujours et encore une parade pour échapper à leur responsabilité.

Partagez et commentez cet Article avec vos amis:

0 Réactions - Donnez votre avis !:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails