Pages

    Partage/Favori

    fil RSS

  • Accueil
  • A propos
  • Bleu ...
  • Tous les Billets de A a Z
  • Contact
  • Carte
Quelques sujets du Rayon bleu au hasard - Survolez une vignette pour lire le titre du billet correspondant.

Aleatoire

1 Dette : Nous allons en baver !

Ils auront beau nous promettre monts et merveilles à grand coup d'annonces démagogiques, les candidats aux élections présidentielles n'auront pas le choix et devront se soumettre à un plan de rigueur draconien dicté par la banque centrale européenne qui désormais devient le véritable patron de la zone Euro.
Il ne faut pas se leurrer, la rentrée va être morose et dès le 24 aout Sarkozy annoncera les mesures pour redresser les indicateurs de la dette publique et au même titre que la Grèce ou l'Italie, le plan va faire grincer les dents.
Je ne saurais expliquer alors que cela fait quarante ans que notre pays vit au dessus de ses moyens, pourquoi tout à coup et du jour au lendemain, les agences de notation ont décidé que s'en était terminé et sont désormais prêtes à faire capoter le fragile équilibre de l'économie mondiale, mais ce que je sais c'est que s'en est bel et bien fini d'un fonctionnement d'éternel mauvais gestionnaire qui depuis un demi siècle emprunte plus qu'il ne peut rembourser.


Tout le monde aura beau se renvoyer la balle, tous nos politiques sont responsables et cette situation est le résultat d'une succession de gouvernements incompétents et irresponsables incapables d'anticiper, qui ont fermé les yeux devant ce problème en traversant la tempête et en priant pour que le chaos ne tombe pas sur eux.


Il nous fait bien marrer Sarkozy avec sa fameuse règle d'or ! Celui la même qui est à l'origine de 20% du montant de la dette publique.  Il est vrai dans un contexte économique en crise mais qui ne lui a pas empêché de pondre de multiples cadeaux fiscaux à ses amis les nantis. Il est facile de dire "il faut qu'on" alors que lui même n'a fait aucun effort pour alléger la dette, et c'est facile maintenant de plomber la marge de manoeuvre de son successeur en voulant laisser sa sale empreinte dans la constitution.


Nous allons en chier ou plutôt, comme d'habitude, une certaine catégorie de la population va payer pour les erreurs des élites énarques qui nous disent depuis toujours :  "Laissez nous faire, nous seuls savons ce qui est bien pour vous !" 

Partagez et commentez cet Article avec vos amis:

1 Réactions - Donnez votre avis !:

didier a dit…

Je constate que nous avons de nouveau une proximité de vue sur l'actualité politique.Je met un lien de votre post sur mon billet de ce jour qui traite du même sujet.
A bientôt.

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails